Infractions fiscales : quelles sont les plus courantes et que faut-il en savoir ?

Les obligations financières des particuliers et des entreprises vis-à-vis du trésor public représentent un principe fondamental à respecter dans tous les pays. C’est ce qui justifie la grande importance des exigences fiscales. Mais il arrive qu’on rencontre des manquements à ses différents paiements fiscaux. Que faut-il connaitre dès lors sur les infractions fiscales? Quelles sont les plus courantes et comment y faire face de manière légale ?

C’est quoi une infraction fiscale et quelle en est la conséquence ?

L’infraction fiscale est toute pratique contraire aux lois qui encadrent le rapport fiscal entre des personnes ou des entreprises et l’Etat. Il s’agit des actions qui faussent l’équilibre des intérêts entre l’Etat et ces particuliers ou ces entreprises. Il peut aussi être question des omissions qui constituent des obstacles à l’application des règles fiscales. Pour en avoir plus d’informations, veuillez lire ci-dessous et cliquer sur https://www.coursange-avocats.com/droit-fiscal/decryptage-droit-penal-fiscal/infractions-fiscales-courantes/

Notons que l’objectif de la fiscalité est de faciliter l’équilibre des intérêts entre deux parties : les particuliers ou les entreprises d’une part et l’Etat d’autre part. Pour cela, les infractions fiscales empêchent l’atteinte de cet objectif et génèrent souvent plus d’intérêts pour les entreprises au détriment de la caisse de l’Etat. La seconde conséquence des infractions fiscales courantes est qu’elles soumettent les auteurs à de graves sanctions économiques. 

Quelles sont les différentes infractions fiscales courantes de l’actualité ?

Les infractions fiscales courantes sont en premier, le non-paiement des impôts. Encore appelé évasion fiscale, cette infraction peut prendre diverses formes. Il y a la déclaration incomplète des biens ou des revenus, la manipulation illégale des prérogatives des entreprises pour amoindrir les impôts et le prix de transfert abusif. Ce dernier aspect consiste à jumeler des facturations de plusieurs structures annexes de l’entreprise. De plus, nous avons d’autres infractions fiscales courantes qui sont les fraudes. Les fraudes se manifestent par la corruption d’agents de l’impôt, la falsification des pièces fiscales et l’usage de faux comptes bancaires ainsi que la détention de comptes bancaires non déclarés. Pour finir, nous avons quelques omissions qui sont des infractions fiscales. C’est le cas de la non-actualisation par certaines entreprises, des nouvelles lois en vigueur au sein d’un Etat. 

Quelles sont les conséquences et dispositions à prendre pour régler les problèmes d’infractions fiscales ?

Les infractions fiscales sont des fautes graves. Il faut les éviter aussi bien pour favoriser le développement de l’Etat que l’essor des sociétés et des personnes. Il importe aussi de savoir que les infractions fiscales les plus courantes provoquent des sanctions sévères. Découvrez-en quelques détails. 

Les sanctions liées aux infractions fiscales les plus courantes en 2024

Selon le type d’infraction fiscale commise et sa gravité, nous avons des sanctions prévues par la loi. Il peut s’agir d’une amande à payer au trésor public. Il y a aussi les pénalités fiscales et dédommagements pour rembourser les pertes fiscales engendrées par les infractions. Enfin nous avons les poursuites judiciaires et les peines d’emprisonnement.  

Les solutions pour remédier aux infractions fiscales courantes en 2024

Plusieurs approches de solutions peuvent aider les personnes et les entreprises à éviter les infractions fiscales. Commencez par la consultation et le recours à un cabinet d’expert en comptabilité fiscale. Sollicitez également un avocat fiscaliste, surtout dans le 17eme lorsque vous êtes en région parisienne. Enfin procédez à une mise à jours constante des règles fiscales de votre entreprise afin d’agir en conformité avec les dispositions de l’Etat. 

 

Articles recommandés

Copyright © 2022